La chaux dans

le plafonnage décoratif:

stuc-enduit fin et mat

 

                    - chaux aérienne et/ou hydraulique

                    - sable de rivière

                    - sable et/ou poudre de marbre

                    - pigment

 

Le Gobti et la couche de dressage réalisés à partir de sable rude d’une grosse granulométrie constituent la première étape du travail.

 

La superposition de plusieurs couches fines réalisées à partir de sable rude ou sable de marbre de fine granulométrie décroissante constitue la deuxième étape de l’ouvrage.

 

Lorsque le support est préparé et a atteint un degré de prise suffisant, la couche de finition teintée peut être appliquée. Ultérieurement, l’enduit fin, totalement terminé, au niveau du processus de carbonatation pourra éventuellement être ciré.

 

La qualité du travail d’enduisage, la manière et le moment de pratiquer l’opération de lissage, le type et la proportion   de pigmentation, l’application d’une cire adéquate… permettront d’obtenir un résultat particulièrement nuancé, agréable au toucher et à la vue, évidemment.

 

 

 

 

Démonstration pour le musée archéologique d' Orp-Le-Grand

dans le cadre des journées 'pierres et terre

 

 

La chaux dans le plafonnage intérieur:                                  base

La chaux dans le plafonnage décoratif: enduit de fond:             structuré petit granit bleu

La chaux dans le plafonnage décoratif:                                stuc-enduit fin et mat

La chaux dans le plafonnage décoratif:                            mortier de stuc

Le plâtre dans la décoration

La chaux dans le plafonnage intérieur:                           variante

La chaux dans le plafonnage décoratif: enduit de fond: imitation pierre de France

La chaux dans le plafonnage décoratif:                                   Les enduits grattés

Infrastructure

Le plâtre dans la décoration   La restauration des orne-ments décoratifs

 

home